AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fanfiction : La réalité parallèle (Drago/Hermione)

Aller en bas 
AuteurMessage
June Armstrong
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 26
Localisation : Sisteron
Emploi : Lycéenne
Loisirs : Equitation, basse
Date d'inscription : 26/08/2006


Métier: Eleveur
Expérience:
3/100  (3/100)
Caractère et Histoire:

MessageSujet: Fanfiction : La réalité parallèle (Drago/Hermione)   Lun 2 Oct - 13:50

Ma première fanfiction avec les personnages des livres de Harry Potter (pas encore finie), si vous avez le courage de tout lire :

Prologue :

Hermione pleurait...Elle était seule, au milieu du couloir, ses bras entourant ses jambes repliées contre elle, la tête sur les genoux. Elle ne pouvait retenir les larmes et les sanglots. Ca lui faisait du bien de pleurer mais cela n’arrangeait rien à sa situation. Elle releva la tête, les larmes continuant de couler le long de ses joues et regarda le mur qui lui faisait face comme si tout était de sa faute. Elle tourna et retourna dans sa tête tout ce qui c’était passé depuis le matin et quelque soit la façon dont elle se présentait les choses, elle n’arrivait pas à trouver comment s’en sortir. Elle était seule cette fois-ci. Sans ses amis, sans sa famille. Personne ne pouvait l’aider. Elle aller devoir se débrouiller toute seule. Ses larmes redoublèrent d’intensité à cette pensée. Tout avait pourtant si bien commencé…


Chapitre 1 : Au Chemin de Traverse

Flash-Back

-Hermione !

L’intéressée se retourna et sourit en reconnaissant la personne qui l’avait appelé et celles qui l‘accompagnaient.

-Hé Ron ! Harry ! Ginny ! Comment vous allez ?
-On essaye de tenir le coup avec l’autre dingue qui te cherchait partout avec un air de fou furieux. Répondit la jeune Weasley en riant.
-Je vois…Vous êtes venus tous seuls ?
-Non, nos parents viennent de nous déposer. On est venus en voiture. On dort au Chaudron Baveur ce soir et demain on ira en Magicobus jusqu’à la gare.
-Tant mieux ! J’ai le même programme que vous. On y va ?

Les quatre amis se dirigèrent donc vers la boutique la plus proche. Elle profita qu’ils regardaient tous trois la vitrine de la boutique de quidditch pour les observer plus en détails. Harry et Ron devaient avoir pris chacun au moins dix centimètres et ce dernier semblaient avoir plus de taches de rousseurs que jamais. Ginny, quant à elle, n’avait pas tellement grandis mais elle avait mûris et s‘était considérablement embellie. Hermione se regarda dans la vitrine. Elle non plus n’avait pas tant changé que ça. Ses cheveux bruns ébouriffés, ses yeux noisettes, tout était là. Elle aussi s’était formée. Elle était heureuse. Aucun d’eux n’avait changé, tout était comme avant et ça la rassurait. Ils allaient encore passer une année riche en évènements, elle en était sûre. Elle comptait profiter au maximum du fait d’être avec ses amis. A la pensée qu’ils ne lui restait plus que deux ans à rester à Poudlard, son moral descendit quelque peu. Finalement, ils décidèrent d’aller voir de plus près le nouveau balai tandis qu’Hermione se dirigeait vers la librairie. Elle soupira de bonheur en entrant. Elle était enfin dans son élément. Elle se promena au hasard des rayons jusqu’à trouver un livre qui lui parut bien…Les Mondes Parallèles…Elle en avait déjà entendu parler et elle l’acheta pour pouvoir en apprendre plus sur le sujet. En sortant, Hermione bouscula quelqu’un de plein fouet. Elle était dans ses pensées comme d’habitude et elle ne l’avait pas vue venir. De plus la personne dans qui elle venait de rentrer était bien la dernière qu’elle avait envie de voir.

-Dégage de mon chemin, Granger ! Grogna Drago Malefoy.
-J’étais autant dans ton chemin que tu étais dans le mien alors ferme là et laisse moi passer s’il-te-plait !

Elle n’avait pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds cette année et encore moins par ce Serpentard. Il la regarda d’un air méprisant mais ne se poussa pas pour autant. Il jeta un coup d’œil au livre qu’elle tenait contre elle et ricana.

-Les mondes parallèles…Si seulement tu pouvais être envoyée dans l’un d’eux ! Ce serait la meilleure chose qui pourrait arriver à Poudlard.

Hermione ouvrit légèrement la bouche sous l’effet de la surprise et de la colère. Elle ne trouva rien à lui répondre et se contenta de le regarder d’un œil noir.

-Et maintenant, si tu veux bien me laisser passer…Merci ! Dit-il comme s’il s’adressait à quelque chose de particulièrement repoussant et envahissant.

Il avança de quelques pas dans la boutique avant de se retourner pour lui lancer :

-Au fait, cette année, tu ferais bien de faire attention où tu met les pieds…

Hermione sortit en courant, se demandant ce qu’il avait voulu dire par là mais elle décida de ne rien dire à Harry et Ron. Si Malefoy mijotait quelque chose, elle le saurait bien assez tôt...


Chapitre 2 : Dispute

Le lendemain, les quatre Gryffondor arrivèrent donc à la gare de King’s Cross après un voyage plutôt éprouvant en Magicobus où Ron ne put s’empêcher de tomber une dizaine de fois. Ils traversèrent sans difficulté la barrière et se retrouvèrent enfin sur le bon vieux quai 9 ¾. Ginny alla rejoindre Luna et ses amies, Hermione se dirigea vers Lavande et Parvati et Ron et Harry discutèrent avec Neville, Dean et Seamus. Quand la locomotive siffla, Ron et Hermione se précipitèrent dans le wagon réservé aux préfets. Ou plutôt Hermione se précipita vers le wagon réservé aux préfets en tirant derrière elle un Ron boudeur. Harry, Neville, Dean et Seamus se rendirent dans le compartiment qu’il préféraient, c’est-à-dire le dernier. Ron retrouva ses amis en plein bataille explosive. Il avait la mine renfrognée. Le jeune homme se laissa tomber sur la banquette en grommelant. Harry se tourna vers lui et lui demanda ce qui n’allait pas. Cette minute d’inattention lui valut que son jeu explosa et le compartiment fut soudain remplit de fumée.

-Ouvre une fenêtre Neville !

La fumée disparue et les dégâts constatés, tous quatre se tournèrent vers l’avant-dernier des Weasley qui laissa exploser sa colère.

-J’en peut plus ! Je peux plus supporter cette fille ! Quand McGonagall nous a dit qu’elle était la seule qui prenait son rôle à cœur, elle s’est levée et s’est tournée vers nous pour nous faire un discours ! Un discours, Harry ! T’imagines ? Yen a marre de cette Miss Parfaite ! Miss-je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde…

Il fut interrompue par Hermione qui venait d’entrer. Elle avait les larmes aux yeux et semblait sur le point de s’effondrer en larme. Mais, à la grande stupéfaction des garçons, ses larmes disparurent soudain et ses joues devinrent cramoisies. Elle tourna vers Ron un regard qui exprimait des envies de meurtre. Elle se mit soudain à hurler.

-Alors ça c’est la meilleure ! Si t’a un problème avec moi, dis-le moi en face, Ronald, au lieu d‘aller te plaindre à Harry ! Le pauvre, je le plains ! T’écouter gémir toute la journée parce que Ginny a tel ou tel copain, parce que tu t’es fait larguer, parce que je ne sais pas quoi ! Je suis peut-être Miss-je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde mais moi au moin je ne passe pas mon temps à me plaindre de tout à tout le monde ! Tu es exaspérant !

Les oreilles de Ron devinrent aussi rouges que les joues d’Hermione. Bizarrement, Ron se calma soudain et ricana. Il avait un sourire mauvais au coin des lèvres quand il dit :

-Si ça te plais pas que je sois comme ça, pourquoi tu reste tout le temps avec Harry et moi ? Tu n’a qu’à aller voir ailleurs…Ou c’est peut-être parce qu’à part nous, tu n’a pas d’amis…

Les quatre Gryffondor qui observaient la scène avec effroi, se tournèrent vers Ron, scandalisés par ce qu’il venait de dire.

-Ron, tu ne crois pas que…
-Non, Harry, je ne crois pas que…il est temps de mettre les choses au clair avec Miss-je-sais-tout !

Hermione était comme paralysée, des larmes commencèrent à couler sur ses joues et elle n’essaya même pas de les retenir. Elle était à la fois furieuse et malheureuse. Le train commença à ralentir et ce ne fut que quand il s’arrêta, qu’elle trouva quoi dire. Son ton était féroce quand elle repris. Sa voix était entrecoupée de sanglots mais ses yeux continuaient de lancer des éclairs.

-Si tu crois que je n’ai aucun ami à par vous deux, tu te trompes ! Je te hais Ronald Weasley ! Je peux très bien me débrouillée toute seule ! Je n’ai pas besoin de vous ! Ne m’adresse plus jamais la parole ! Tu entends ? Plus jamais ! Je te hais ! Je te hais ! Finit-elle par hurler avant de sortir du compartiment en claquant la porte.

Quand Ron se tourna vers eux, un rictus aux lèvres, Harry se retint de lui mettre une baffe pour lui remettre les idées en place. Il voulait savoir comment aller Hermione mais il préféra rester avec Ron pour essayer de le résonner. Il confia tout de même le soin à Neville d’aller la voir.

La jeune fille, après être sortie du compartiment, se précipita au dehors, bousculant les autres élèves et laissant sur place sa valise et son chat. Comment avait-il osé dire ça sur elle ? Et dire qu’elle croyait le connaître mais non ! Elle était furieuse contre lui et contre Harry qui n’était pas intervenu. Elle courut aussi vite qu’elle le put jusqu’aux diligences et se jeta sur la banquette de la première. Elle ferma la portière et se prit la tête dans les mains. Elle se sentait épuisée. Les autres élèves commençaient à arriver. Elle ferma la porte à l’aide de sa baguette magique afin de rester seule jusqu’au château. Les diligences se mirent en marche, tirées par les beaux Sombrals. Elle s’était endormi avant d’arriver à Poudlard et elle ne s‘éveilla que quand quelque chose vint frapper la vitre. Hermione sortit calmement et c’est seule qu’elle entra dans la Grande Salle. Elle s’installa à une extrémité de la table des rouges et or et jeta un coup d’œil aux élèves attablés. Elle se sentait bizarre…Elle sentait que quelque chose dans cette salle n’était pas normal. Elle pensa d’abord à la mise en garde de Malefoy mais quand elle le regarda, elle le vit discuter avec des deuxième années. Elle se tourna vers la table des Serdaigle avant de reporter son regard vers les verts et argent ! Depuis quand celui qui se surnommait le Prince des Serpentard parlait-il avec ceux qu’il considérait comme des « microbes » ? D’habitude il passait son temps à se rigoler et à se vanter en compagnie de sa bande de copains. Il y avait vraiment quelque chose qui clochait…Mais elle n’aurait su dire quoi…Elle regarda ceux de sa maison à la recherche de Ron et Harry. Elle était prête à laisser la dispute de côté pour partager ses doutes avec ses amis mais…mais non ! Ce n’était pas possible ! Hermione se frotta énergiquement les yeux avant de les rouvrir en grand, stupéfaite ! Elle ne rêvait pas ! Harry était bien en train d’embrasser Ginny et Ron était bien en train de se diriger vers la table des Poufsouffle ! Mais quelque chose n’allait vraiment pas dans sa façon de marcher. Il avait une démarche droite et fière, le menton relevé. Il se mit alors à crier sur un malheureux Poufsouffle qui paraissait minuscule. Ce qui étonna encore plus Hermione, c’était qu’il s’était mis à rire devant la terreur du Poufsouffle ! Il se dirigea ensuite vers un Serdaigle qui était debout et apparemment, il lui enleva des points car elle vit des cristaux bleus remontaient dans la partie supérieure d'un des sabliers. Et puis, depuis quand les préfets pouvaient-ils enlever des points ? Oh non, tout cela n’allait pas ! Ce n’était pas…Possible ! Elle devait rêver…Oui c’était ça ! Elle se réveillerait au Chaudron Baveur et sa dispute n’aurait même pas eu lieu. Le cri de douleur qu’elle étouffa confirma ses pires craintes…C’était la réalité !

_________________


Dernière édition par le Lun 2 Oct - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myindoday.over-blog.com
June Armstrong
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 26
Localisation : Sisteron
Emploi : Lycéenne
Loisirs : Equitation, basse
Date d'inscription : 26/08/2006


Métier: Eleveur
Expérience:
3/100  (3/100)
Caractère et Histoire:

MessageSujet: Re: Fanfiction : La réalité parallèle (Drago/Hermione)   Lun 2 Oct - 13:50

Chapitre 3 : Tout change

Elle dévisagea les personnes qu’elle connaissait, toutes avaient l’air…changées ! Elle secoua la tête, se frotta les yeux, se glissa même sous la table en espérant que, quand elle remonterait, tout aurais changé. Mais rien ne changea. Elle tenta un regard effrayé vers la table des Professeurs. Elle fut également étonnée de ne pas reconnaître tous les professeurs ! Elle remarqua également que tous n’étaient pas là. Hagrid, par exemple, manquait à l’appel et elle ne vit aucun professeur à sa place…Le professeur McGonagall regardait froidement les Gryffondor. Eux également n’étaient pas dans leur état normal. Elle fixa le professeur Dumbledore, qui était assis à sa place habituelle et contemplait la salle sans dire un mot. Lui…Lui semblait toujours le même…Le même calme, les mêmes étincelles dans les yeux, la même façon de s’asseoir…Se pouvait-il qu’il est remarqué, comme elle, cet extraordinaire changement parmi les professeurs et les étudiants ? Si c’était le cas, il n’en laissait rien paraître. Elle fut soudain sûre qu’il lui avait lancé un imperceptible clin d’œil. Hermione se demanda alors si c’était correct de se lever avant même que la Cérémonie de la Répartition est commencée et d’aller voir son directeur pour lui demander pourquoi tous semblaient avoir perdu la tête. Non. Non évidemment ça ne se faisait pas. Elle décida donc de patienter, se sentant plus seule que jamais, et d’attendre que le repas soit terminé. Les élèves de première année furent rapidement répartis. Elle fut quelque peu rassurée en voyant que cela, au moins, était toujours comme avant. Son regard était toujours fixé sur Dumbledore. Celui-ci sembla soudain se figer, comme s’il avait reçu un « stupéfix ». Hermione sursauta en le voyant ainsi, les yeux écarquillés. Mais il se détendit rapidement et la jeune Gryffondor se demanda ce qui avait bien pu se passer. Dumbledore se leva précipitamment et se racla la gorge. Le silence s’abattit soudain sur la Grande Salle.

« Mes chers élèves, commença-t-il, bienvenue pour une nouvelle année à Poudlard ! »

« Ca c’est pareil…pensa Hermione, mais non ! Attends une minute ! Il ne fait pas son discours après le repas normalement ? D‘habitude il se contente de nous dire bon appétit et de lancer quelques mots un peu bizarres… »

S’en suivirent ensuite les recommandations habituelles et, après qu’il leur ai interdit de se rendre dans la forêt, les plats se remplirent des mets les plus diverses. Hermione soupira. Elle n’avait pas envie de manger. Elle avait juste envie de voir ses amis comme ils étaient avant. Elle se demanda soudain si leur changement de caractère n’était pas dû à la nourriture ! Mais non, ça ne pouvait être ça, ils n’avaient encore rien mangé avant maintenant. Elle préféra tout de même ne pas manger et réfléchir à tout ça. C’était peut-être une blague inventée par Ron pour la punir de ce qu’elle avait dit sur lui ? Mais non, les professeurs n’en auraient sûrement pas fait parti. Il fallait se rendre à l’évidence, ce Poudlard n’était pas le sien ! Mais alors comment avait-elle atterri là ? Et puis comment se faisait-il que personne ne face attention à elle, comme si elle n’existait pas ?
Mais la jeune fille se trompait. Un élève l’avait remarqué et l’observait à l’autre bout de la salle…

Le repas parût à Hermione beaucoup plus long que d’habitude. Elle en était venu à la conclusion qu’elle devait faire comme si cette école était la sienne jusqu’à ce qu’elle puisse découvrir comment rentrer chez elle ou du moins jusqu’à ce qu’elle puisse aller à la bibliothèque.

Le soir, dans son lit, elle repensa à ses amis, Ron, Harry et Ginny. Elle regrettait énormément de s’être emportée contre les deux garçons ! De plus, ils devaient sûrement tous s’inquiéter pour elle ! Et si…non ça ne pouvait être possible. Elle décida tout de même d’essayer le lendemain à la première heure.

Elle se réveilla donc de bonne heure ce jour là, bien avant que les cours ne commencent. Le jour se levait à peine. Après s’être habillée, elle courut jusqu’à la volière le plus vite possible pour ne pas être vue. Elle attacha la lettre qu’elle avait écrite à la patte du hibou le plus proche qu’elle porta jusqu’à la fenêtre où il s’envola dans l‘aube. Elle le suivit des yeux, accoudée à la fenêtre.

« Il n’est pas revenu, c’est déjà ça…J’espère qu’il arrivera à trouver Ron et Harry… »

Elle poussa un profond soupir et descendit prendre son petit-déjeuner. Elle ne quitta pas des yeux ses deux « amis », cependant aucun d’eux ne reçu de hibou, ce qui signifiait sûrement que ses deux vrais amis se trouvaient bien quelque part au dehors.
Les emplois du temps furent distribués. Son moral descendit encore plus bas, si c’était possible, quand elle vit le programme du matin : double cours de potions avec les Serpentard !

Elle se rendit donc dans le couloir qui menait à la salle de potion. Elle avait à peine atteint le milieu du couloir que quelqu‘un l’attrape pas le bras. Elle se retourna, la main sur sa baguette dans la poche, au cas-où. Mais ce n’était que Drago Malefoy. Bizarrement, elle se détendit en le voyant et lui sourit. Elle s’étonna de sa réaction.

« Mais qu’est-ce que je fais moi ? C’est Drago Malefoy, ma petite, Drago Malefoy ! Mais à près tout, peut-être qu’il a changé lui aussi ? »

-Salut ma puce ! Comment tu vas ?
-Ma puce ? Mais tu délires ?!
-Ha euh…Excuse moi…

« Un Malefoy qui s’excuse et qui regarde ses pieds en ayant l’air VRAIMENT mal à l’aise ? Mais où je suis tombée ? »

-C’est…C’est pas grave…Mais depuis quand tu m’appelle comme ça ?
-Depuis qu’on sort ensemble.
« Attends…Réfléchissons à ce qu’il vient de dire…Mais c’est quoi cette histoire ? Depuis quand je sors avec lui, moi ? Ne nous étranglons pas à cette idée ! Zen…Bon, qu’est-ce qui pourrait Malefoy à croire que je suis sa petite amie ? Rien ! Évidemment, rien ! Je ne suis pour lui qu’une sale petite sang-de-bourbe comme il ne cesse de me le répéter et d’ailleurs je trouve que c’est très bien comme ça ! Mais apparemment je ne suis pas dans le Poudlard que je connais…Ce qui veut donc dire que le Malefoy et la Hermione de cette école sortent peut-être ensemble…Et puis après tout, si Ron et Harry sont devenus si détestables, peut-être que Malefoy est devenu agréable ? Mais ce n’est pas une raison pour sortir avec lui ! Il faut tout que je lui explique ! »

-Attend, attend Malefoy !

Il fit la grimace en entendant celle qu’il considérait comme sa petite amie l’appeler par son nom de famille.

-Et toi depuis quand tu m’appelle par mon nom !
-Euh…Euh…Je…Je ne suis pas celle que tu crois !
-Tu ne m’aimes plus, c’est ça ? Tu veux qu’on se sépare ?
-Hein ? Non ! Non mais non !

Hermione commença à s’affoler quand elle vit des larmes couler sur les joues du Serpentard.

« Ola la ! Mais où je suis tombée moi ? Un Malefoy qui pleure ? Mais c’est pas possible ! Qu’est-ce que je vais faire moi ? Je ne peux tout de même pas le laisser croire que j’ai envie de sortir avec lui ! »

Ne sachant pas comment lui faire comprendre la situation, la jeune Gryffondor prit les mains du vert et argent. Celui-ci releva les yeux vers elle et les larmes s‘arrêtèrent.

-Écoute-moi…Drago…ajouta-t-elle pour ne pas lui faire de peine, tu n’a pas bien compris…Je…Je ne suis pas Hermione ! Enfin si ! Mais je ne suis pas ta petite amie, je ne suis pas celle que tu pense !

Drago fronça les sourcils, il essayait de comprendre ce qu’elle disait, apparemment sans succès, mais il retira ses mains de celles d’Hermione.

-Alors tu es qui, s’il te plait ?
-Hermione Granger.
-Hermione Jane Granger ?
-Hermione Jane Granger.
-Comment ça se fait que tu ai le même nom que ma copine ?
-Je n’en ai aucune idée, à vraie dire…
-Tu es vraiment bizarre depuis hier soir…
-Comment ça ?
-Et bien, tout d’abord, tu n’es même pas venue me voir dans le train. On dirait que tu m’évite.
-C’est bien simple, je te l’ai dit ! Je ne suis pas ton Hermione !
-…
-Je ne comprends pas plus que toi ce qui se passe ! Dans le train, je me suis disputée avec mes deux meilleurs amis, Ron Weasley et Harry Potter. J’ai fait le trajet en calèche toute seule et je me suis endormie. Quand je me suis réveillée et après être entrée dans la Grande Salle, j’ai eu l’impression que rien n’était plus pareil ! Tout ceux que je connaissais étaient là mais personne ne m’a adressé la parole et tous ont changés de caractère ! Dans le Poudlard que je connais, Ron est quelqu’un d’extrêmement gentil, même s’il est plutôt râleur et hier soir je l’ai vu insulté un élève de Poufsouffle ! Harry, lui, qui est plutôt du genre timide, limite coincé avec les filles, embrassait en plein milieu de la Grande Salle ma meilleure amie qui se trouve être la sœur de Ron ! Elle aussi m’a complètement ignoré ! Et…Et toi aussi tu as changé ! Les Serpentard ont la réputation d’être narcissiques, méchants, vaniteux et insupportables ! Les Gryffondor, eux sont plutôt réputés pour être gentils, volontaires et toujours prêt à aider leurs amis ! D’ailleurs les deux maisons s’opposent constamment et il est inimaginable de penser qu’un Gryffondor puisse sortir avec un Serpentard ! Même les professeurs ont changé ! Et au fait depuis quand les préfets peuvent-ils enlever des points ? Je ne comprends pas plus que toi, si ce n’est moins ! Je suis complètement perdue moi ici ! Je ne reconnais rien ! J’ai l’impression de m’être trompé d’école !

Hermione était au bord des larmes en disant ça. Drago le remarqua et il lui reprit les mains pour la consoler.

-Calme toi pour commencer…Ne t’inquiète pas, on va retrouver tes vrais amis…
-On ?
-Toi et moi.

Hermione sourit. Elle avait trouvé un ami et tant pis si c’était Drago Malefoy.

-Apparemment, enfin je pense, que l’Hermione que je connais et toi vous avaient échangés vos places. Elle aussi s’est disputée avec deux de ses amis pendant le voyage en train et elle s’est retrouvée toute seule dans une calèche.
-Donc ça doit être elle qui est à ma place ?
-On dirait…Il va falloir qu’on découvre comment vous avez pu faire ça…Je ne savais pas qu’il existait d’autres Poudlard…
-Attend, je crois me souvenir de quelque chose ! J’ai acheté un livre sur les univers parallèles ! Je n’ai pas eu le temps de le lire mais…Peut-être que j’ai atterri dans un univers parallèle et que c’est pour ça que tout me paraît changé ?
-Peut-être, répondit-il après un instant d’hésitation, il faudra qu’on voit ça à la Bibliothèque mais si vous avez pu échanger vos places une fois, vous pouvez sûrement le faire une deuxième fois…En attendant, il faut que tu saches, ton monde et mon monde son apparemment très différents ! Il est vrai que la lutte entre Gryffondor et Serpentard remonte à des siècles mais les caractères de leurs élèves ne sont pas pareils que dans ton école ! Ici les Gryffondor sont odieux avec les autres maisons et sont horriblement vantards ! Et les Serpentard sont tout le contraire !
-Quoi ? Mais comment ça se fait ? Pourquoi je suis à Gryffondor moi alors ?
-Je ne sais pas…Ca n’a pas du changer…
-Donc ça veut dire que ta petite amie et tout mon opposé ? Mais qu’est-ce qu’ils vont dire dans mon école ? Ils vont croire que je suis devenue folle ! Je me demande comment tu fais pour supporter une fille comme cette Hermione ! Elle doit ressembler à Millicent Bulstrode ou Pansy Parkinson !
-Euh…Elle…Elle est sympas…

Hermione le regarda de travers et décida de couper court à cette conversation avant qu’ils ne commencent à se disputer. Elle ne voulait pas risquer de perdre son allié.

-Tu crois qu’on devrait le dire à un professeur ?
-Surtout pas ils vont croire qu’on leur ment !
-D’accord…

La cloche retentit soudain et les deux élèves entrèrent dans la salle. Drago lui indiqua la place qu’Hermione prenait d’habitude et elle alla s’y installer.
Peu de temps après, deux filles vinrent s’asseoir de part et d’autre de la Gryffondor. La fille à sa droite était plutôt grande et avait de longs cheveux noirs qui lui tombaient jusqu’au bas du dos. La seconde était une fille blonde très mince.
-Salut Hermione ! T’a passé de bonnes vacances ? Dit la première.
-Comment tu vas ? Lui demanda la deuxième.
-Salut…Oui oui excellentes…

Hermione lança un regard apeuré à Drago qui rigolait en la voyant ainsi perdue. Elle se promit de se venger (gentiment) de ne pas lui avoir qui était les amies d’Hermione et surtout comment elles s’appelaient !

-Dis-donc, Hermione, pourquoi tu nous as évité toute la soirée hier ?
-Oui, on voulait te dire qu’on étaient désolées ! On n’aurait jamais du s’emporter comme ça ! On veut que tout redevienne comme avant et qu’on soit de nouveau amis ! Alors on oublie tout d’accord ?

Hermione n’avait aucune idée du sujet de leurs dispute mais elle préféra ne pas savoir.

-Oui, évidemment, qu’on oublie tout ! Faisons comme si rien ne s’était passé et n’en parlons plus jamais !

« Au moins, ça fait un sujet en moins où je risquerais de me tromper ! »

-On savait que tu dirais ça !
-Tais-toi, Lyra ! Le cours va commencer et Rogue va encore trouver une excuse pour nous enlever des points !

« Bon la blonde s’appelle Lyra ! Et apparemment là aussi Rogue ne supporte pas les Gryffondor…Mais si les Gryffondor sont insupportables ici, ça veut donc dire que Rogue serait…Gentil ? Mais non tu rêve là ma pauvre Hermione ! Et puis de toute façon il n’y a aucune raison pour qu’il soit sympas avec toi ! »

En effet, à peine eut-elle dit ça que Rogue entra en claquant la porte derrière lui.

-Taisez-vous !

Mais personne n’ouvrait la bouche.

-Les instructions sont au tableau, vous avez deux heures.

Il agita sa baguette et la liste des ingrédients et les instructions apparurent sur le tableau noir.
Hermione, comme à son habitude, réussit parfaitement sa potion que Rogue se contenta de renifler d’un air méprisant. Peu avant la fin du cours, un élève minuscule et timide entra dans la salle après que Rogue l’y est autorisé.

-Hermione…Hermione Granger doit aller voir le directeur, monsieur !
-Qu’elle prenne ses affaires et qu’elle disparaisse !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myindoday.over-blog.com
June Armstrong
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 327
Age : 26
Localisation : Sisteron
Emploi : Lycéenne
Loisirs : Equitation, basse
Date d'inscription : 26/08/2006


Métier: Eleveur
Expérience:
3/100  (3/100)
Caractère et Histoire:

MessageSujet: Re: Fanfiction : La réalité parallèle (Drago/Hermione)   Lun 2 Oct - 13:51

Deuxième partie du chapitre 3 (c'est trop long pour mettre tout dans 1 seul message...)

Hermione ne se le fit par dire deux fois et elle s’empressa de tout ramasser. L’élève la conduisit jusque devant la gargouille de pierre puis la laissa là sans autres indications que le directeur l’attendait en haut. Elle regarda d’un air perplexe la gargouille, s’attendant à ce qu’elle bouge mais apparemment elle n’en avait pas l’intention. Hermione, quant à elle, n‘avait aucune idée de ce que pouvait être le mot de passe. Mais à peine avait-elle finit de se le demander que la gargouille se poussa pour laisser apparaître Dumbledore dans une magnifique robe violette brodée d’étoiles jaunes.

-Bonjour, miss Granger ! Je suis heureux de vous voir en si bonne santé ! Suivez moi, s’il vous plait, j‘ai plusieurs choses à vous dire.

Celle-ci s’avança timidement et le suivit jusque dans son bureau.

-Asseyez-vous, je vous prie.

Elle s’exécuta tandis que Dumbledore faisait de même en face du bureau directorial. Il croisa ses longs doigts fins sur le bureau et l’observa en silence. Hermione se sentit passée aux rayons x et se demanda comment Harry avait pu supporter ça à chaque fois qu’il s’était retrouvé face à leur directeur.

-Bien, tout d’abord, comment allez-vous ?
-Ca peut aller…monsieur…
-Je vois…Donc si je vous suis, vous vous sentez bien dans vôtre nouvelle école ?
-Oh non, monsieur ! Je…Mais…Attendez ! Comment savez-vous que je ne suis plus dans le Poudlard que je connais ?
-Voici la raison pour laquelle je t’ai convoquée ici. Comme tu l’a sans doute remarquer, tout ici est à la fois semblable et différent de ce que tu connais. Les personnes que tu avais l’habitude de côtoyer sont ici mais leur caractère, leur façon d’être, sont différents, n’est-ce pas ?
-Oui…Mais comment…
-Ce n’est pas très facile à expliquer…As tu déjà entendu parler des réalités parallèles ?
-J’ai acheté un livre sur le sujet mais je n’ai pas eu le temps de le lire et de plus, il est resté dans l’autre Poudlard…
-Ce n’est pas grave. Et bien voilà, il existe différents mondes semblables à celui dans lequel nous naissons. Nous avons tous des doubles dans chacun ou presque de ces mondes. Ces doubles nous ressemblent physiquement mais son totalement différents pour le reste. Très peu de sorciers peuvent voyager entre ces mondes et j’en fait parti. Le passage d’un monde à l’autre est très complexe et nécessite une grande puissance magique que j’ai la chance de posséder. Quand on ouvre un passage nous permettant de changer de réalité, un phénomène très rare peut se produire quand deux doubles d’univers différents font exactement la même chose en même temps et qu’un passage est ouvert, ces personnes peuvent échanger leurs places. C’est ce qui t’est, je pense, arrivé.
-Mais donc quand vous changez de monde, vous échanger votre place avec le Dumbledore de ce monde ?
-Oui, c’est ça. J’ai la chance d’avoir le même caractère que le Dumbledore de cette réalité.
-Hier soir, au début du repas, je vous ai vu changer de monde !
-Oui, c’est fort probable.
-Mais je ne veux pas rester ici ! Je veux repartir dans mon monde !
-Justement, là est le problème ! Je ne peux pas te ramener avec moi et tu n’as pas assez de pouvoirs pour le faire toi-même.
-Mais pourtant, pourtant j’ai pu le faire une fois !
-C’est un phénomène très rare qui ne s’était encore jamais produit quand je changeais de monde.
-Mais..Mais comment je vais faire moi ? Je ne connais personne ici !
-Il me semble que tu as sympathisé avec Drago Malefoy…

Hermione rougit violemment en y repensant. Dumbledore devait sûrement se demander comment ils pouvaient s’entendre.

-Je suis au courant de la relation qui nouait Mr Malefoy et miss Granger.

Hermione rougit encore plus en y repensant.

-Ne t’inquiète pas pour ça. Le Mr Malefoy d’ici ressemble plus à Harry et Ron que celui-ci que tu connais.
-Oui, je l’ai remarqué.
-Je vais te ramener dès que possible ton livre sur les réalités parallèles.
-Merci mais…en quoi pourrait-il m’aider ?
-C’est à toi de découvrir comment retourner dans ton monde. Je n’ai malheureusement pas le temps de m’y consacrer à temps plein, mais je te promets de faire mon possible. En attendant tu devras essayer par toi-même de trouver comment inverser ce phénomène. Mais ne tente rien sans m’en avertir auparavant, c’est bien compris ?
-Oui, monsieur, c’est bien compris…Je sais ce qu’il me reste à faire…
-Si jamais tu as la moindre question, n’hésite pas à me la poser avant que je ne reparte.
-Je n’ai pas de question, monsieur.
-Personne, pas même les professeurs, n’est au courant de cette affaire à part bien sûr Mr Malefoy et je compte sur toi pour ne pas ébruiter l’affaire. Cela ne pourrait que compromettre ta mission. Tu ne dois en parler à personne !
-Bien.
-Bonne chance. Je déposerai le livre dans ton dortoir au plus tôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myindoday.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfiction : La réalité parallèle (Drago/Hermione)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfiction : La réalité parallèle (Drago/Hermione)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hermione J.Granger [termine]
» Hermione Granger
» Un semblant de retour à la normale [pv Hermione]
» [FINI] Hermione J. Granger || "It's rather exciting, breaking the rules!"
» OS Drago Malefoy - Je ne suis pas fait pour toi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Domaine d'Argent :: Discutions :: Galleries Créations :: Fanfictions & Fanart-
Sauter vers: